Le blog de GEROU !

Faux souvenirs induits (FMS) et psycho-sectarisme

Faux souvenirs induits (FMS) 

et psycho-sectarisme 

Ce document a été supervisé par le Dr Gérard Dahan,  président de la commission « Santé, Ethique, Idéologies » de la FECRIS (fecris.org) et de l'Espace Éthique Méditerranéen (medethique.org)

Préambule

        C'est pour répondre à l'afflux des questions et aux problèmes familiaux et humains causés par des centres de développement du potentiel humain et par certains psychothérapeutes, souvent spiritualistes, que nous avons constitué ce dossier consacré aux dérives psycho-sectaires.

        Le phénomène est extrêmement inquiétant. Il n'est pas un jour où l'on nous consulte pour être aidé face à une dérive psycho-sectaire. La création, en nombre croissant, d'associations de lutte et de prévention contre ces dérives psys, les différents bilans nationaux établis par la Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes, indiquent qu'il s'agit d'un raz de marée destructeur de familles qui nous vient des USA et du Canada principalement. 

Le scénario destructeur s'organise, en général, en 3 phases :

1) Intérêt pour une quelconque croyance ou pratique du Nouvel âge. 
2) Entrée en psychothérapie (le plus souvent psychogénéalogie, rebirth etc.) 
3) Accusation des parents ou des proches d'agressions sexuelles sur la base de souvenirs enfouis depuis la prime enfance (par ex. datant de l'âge de 3 ans) ramenés à l'état conscient grâce aux bons soins d'un thérapeute qui diagnostique curieusement toujours les mêmes causes à toutes les névroses ou même en l'absence de toute psychopathologie.
 

        Il y a des thérapeutes, de plus en plus nombreux, qui ont pour postulat de base que « tous » les symptômes de leurs clients sont dus à un abus sexuel occulté. C'est le début du dérapage, qui s'aggrave considérablement quand le thérapeute exige en outre comme condition nécessaire au succès de la thérapie, la confrontation à l'abuseur. Nous sommes donc face à un système irrationnel, dogmatique et sectaire par son exclusivisme destructeur de familles et d'individus. Cette manipulation mentale est patente lorsque les soi-disant souvenirs d'abus remontent à l'âge de 1 à 3 ans. Le doute, la gravité des accusations d'agressions sexuelles, générées, induites par la doctrine et le thérapeute, s'augmentent lorsque les faux souvenirs remontent à un âge de conscience (5, 6, 7, ans), car le doute pèse plus lourdement sur l'accusé. Nous nous placerons donc plus sur le terrain de la manipulation mentale que sur celui des sectes religieuses proprement dites. Bien évidemment, nous sommes solidaires de toutes les véritables victimes d'agressions sexuelles et de pédophilie, actes hautement condamnables perpétrés d'ailleurs ou encouragés par la doctrine et les pratiques de certaines sectes. 

        Mais qu'on ne se trompe pas sur notre démarche, la psychothérapie est utile, nécessaire et bienfaisante de manière générale. Malheureusement, comme pour le yoga, certains psychothérapeutes et parfois certaines psychothérapies aliènent le patient-client au lieu de le rendre autonome. Par ailleurs, cette profession de psychothérapeute, ne doit pas être confondue avec celles de psychiatre et de psychologue, qui sont sanctionnées par des diplômes d'état. La psychothérapie ne dispose en France d'aucun diplôme dans le cadre officiel, si bien que n'importe qui, du jour au lendemain, peut apposer sur sa porte une plaque de psychothérapeute sans même avoir suivi une formation et sans soumettre son travail au regard de ses pairs, ni à aucun contrôle.

Voyez le témoignage accablant de ce genre de pratique à:

Cliquez sur l'image >>>>

...et je vous encourage à aller faire un tour sur le site chrétien de Vigie Sectes en cliquant sur leur logo ci-dessous...


Autres articles , clic sur BLOG:


09/04/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres