Le blog de GEROU !

Joint, tu ne m'auras pas !

 

Joint,  tu ne m'auras pas !

Tes cours du matin sont terminés, les étudiants  doivent attendre quelques temps avant de pouvoir se restaurer au self du lycée. A ce moment, tu aperçois deux gars et une fille de ta classe en train de fumer...

Tu remarques qu'ils se passent régulièrement la seule cigarette qu'ils consomment entre eux trois. Pas de doute, c'est un joint qu'ils fument. D'ailleurs, qui ne fume pas du shit dans ton lycée ? Même que tu as été souvent sollicité  pour le faire aussi. Un docteur écrit : « La drogue est tellement omniprésente dans notre culture que les élèves partent du principe que tout le monde en prend, et que s'ils n'en consomment pas eux-mêmes, ils sont marginaux. »

Un maître insatiable

Du haschisch au crack, du cannabis à l'extasie jusqu'à la morphine, la drogue harponne les jeunes pour les mettre sous son pouvoir destructeur. Quel drame quand un adolescent déclare : « C'est à 15 ans que j'ai fumé mon premier pétard pour faire comme les copains, aujourd'hui, je me shoote et je suis fichu ». Que dire de ce jeune de 23 ans : « Mon premier joint m'a été donné dans la cour même de mon école ; devenu depuis un héroïnomane, j'en suis à ma huitième cure de désintoxication. » Malheureusement,  ils ne se comptent plus les jeunes dont la vie s'est brisée  à mesure que leur dépendance de la drogue augmentait. Sans parler des « litres » de larmes versés par les parents désabusés face à ce tyran qui, sans vergogne, a volé la vie de leurs enfants.

Les citernes crevassées

« Quand je plane, explique un adolescent, c'est comme si le bahut, mes boutons et mes soucis avaient tous disparu. Il n'y a plus que moi, et personne ne m'embête. » En fait, c'est une manière de dire : « Moi, je suis incapable de faire face à la réalité de la vie. Elle m'apparaît trop dure et trop exigeante. Tout m'angoisse et rien ne me satisfait. Alors, ma solution est de prendre la fuite dans un monde imaginaire que je vais me créer artificiellement à travers la drogue .» Ce besoin d'évasion ne trahit-il pas un vide profond dans le cœur ?

Parce qu'ils ne connaissent pas la source d'eau vive en la personne de Jésus, bien des jeunes vont à la citerne crevassée qui ne retient pas l'eau (Jérémie 2/13) parce qu'elle leur permet d'oublier leurs problèmes, mais ceux-ci continuent à s'amplifier pendant ce temps. Celui qui goûte combien le Seigneur est bon perd son désir de fuite dans la drogue, la paix de Dieu comble son âme.

Les rêves perdus

Les pensées « space » sous l'effet de la drogue, ça ne dure qu'un temps ! Progressivement, le jeune entre dans la spirale infernale de la dépendance. Il n'en a jamais assez. Désormais, les moindres contrariétés de la vie le poussent inexorablement à s'y réfugier. Ses relations avec le monde des adultes se détériorent de plus en plus. Il devient très égoïste, nonchalant, paresseux, parfois violent et paranoïaque. Il se sent de plus en plus faible et vulnérable et devient la proie facile des puissances de ténèbres dont le but est de le pousser à l'autodestruction. Le rêve  se transforme, en un temps plus ou moins long,  en cauchemar. Non ! Ton corps n'est pas une poubelle à intoxication chimique.  Quelle soit douce ou dure, légale ou illégale, la drogue est un très mauvais maître qui conduit à l'hédonisme, à  la dépersonnalisation, à la dépression et au suicide.

Joint, tu ne m'auras pas !

Tu n'as vraiment pas à avoir des complexes quand tu refuses de fumer un joint. Si c'est pour certains jeunes de ta classe le moyen « d'épater la galerie », c'est bien triste pour eux. « Le juste a de l'assurance comme un jeune lion » (Proverbe 28/1). Tu as le droit d'avoir tes convictions, et même si elles ne t'attirent pas l'approbation générale, qu'importe ! Ca te fait souffrir d'être pendant un temps quelque peu marginalisé, mais persévère dans les bonnes choses que tu as apprises. « Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, l'amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d'un cœur pur » 2 Timothée 2/22. L'avenir révèlera qui a pris les bonnes décisions.

Daniel Bodolec

Autres articles , clic sur BLOG:


06/06/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres