Le blog de GEROU !

L'Eglise de Philadelphie

Voici un texte tiré d'un message sur le retour de Christ

par mon ami et frère Samuel LHERMITTE.


L’Église de Philadelphie avait gardé la Parole, subséquemment ; elle n’avait pas non plus renié son Nom et par conséquence, sa Personne. Le nom de Jésus-Christ, elle le portait bien haut comme un flambeau. Ce nom était tout pour elle :

*      Par ce nom, elle était sauvée et guérie.

*      Par ce nom, elle priait.

*      A cause de ce nom, elle était haïe

*      De ce nom, elle recevait la force de marcher et de supporter les outrages.

Ces chrétien-là savaient ce qu’impliquait la proclamation du Saint nom de Jésus car eux-mêmes ne se souillaient pas par les œuvres des ténèbres. La sainteté, ils connaissaient. C‘est pourquoi, ils comprenaient d’autant mieux la salutation du Seigneur introduisant cette lettre :

« Écris à l’ange de l’Église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, » (3 : 7a)

La Sainteté, voilà un mot qui n’est guère plus que dans les chants, dans les lectures bibliques mais pas dans les actes de tous les jours. Les tenues vestimentaires qui sont indécentes pour beaucoup de femmes dans les églises où les décoltés, les pantalons serrés sont devenus banals, le vocabulaire à la limite de la vulgarité et quand ce n’est pas la vulgarité tout court, les pratiques sexuelles qui se débrident, l’intéressement aux choses profanes où la conscience n’a plus son mot à dire… Tout cela, est une réalité tragique des églises d’aujourd’hui. Celui qui tente de remettre de l’ordre est de suite pris pour un ringard, « un empêcheur de tourner en rond » bref, il est marginalisé. Ce profond respect de la Sainteté du Seigneur fait trop souvent défaut au peuple de Dieu. Un chrétien qui est conscient de la Sainteté du Seigneur, s’abstient de toutes souillures que le monde lui offre. Il éprouve sans cesse le besoin de se purifier, il est conscient que tout ce qu’il a pu entendre et voir durant sa journée a souillé son esprit. Son Amour pour son Seigneur le poussera à s’éloigner de l’iniquité et refusera de se compromettre catégoriquement avec le monde qui l’entoure. Il préservera son esprit des attouchements sataniques et des œuvres de ténèbres du présent siècle.

Contrairement aux pseudos croyants de Sardes et de Laodicée, les chrétiens de Philadelphie vivaient dans la réalité du Christ car il était pour eux La Vérité tout entière, Le Véritable qu'ils cherchaient à imiter à tout prix.


Essayons tant bien que mal de plaire à Notre Seigneur, regardons nous extérieurement et intérieurement, sommes-nous dignes de SA sainteté...Sommes nous prêts à dire : Jésus je t'aime, je veux te plaire, je veux te suivre, qu'importe si mes amis s'en vont (comme dit le cantique), et pour cela je ne vais pas faire ce que les autres  font...


Que Le Seigneur de Gloire vous aide


Gérou



02/08/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion