Le blog de GEROU !

Comment faire le BIEN ? Message donné à Villars (42) partie 1

Faire le bien

(culte à Villars – 5 octobre 2008)

 

Bonjour chers frères et sœurs

Je suis très heureux d'être avec vous ce dimanche et ma responsabilité est immense : annoncer le conseil de Dieu dans votre assemblée.

Une maxime pour commencer :

Il ne s'agit plus de discourir sur ce que doit être l'homme de bien, mais de devenir un homme de bien ( Marc-Aurèle)

Pouvons-nous ouvrir notre Bible à 1 Pierre 3, et nous lirons les versets 8 à 17 et de cette lecture j'aimerais que nous puissions n' en sortir que du bien pour notre âme, car justement je voudrais vous partager la notion de faire le bien dans la Parole que nous devons produire. Que nous dit Dieu à ce sujet ! Dieu nous encourage à choisir le bien et à nous détourner du mal

 

Nos ancêtres ont fautés, la chute est arrivé car ils ont mangés du fruit de la connaissance du bien et du mal : ils étaient purs et le fait de manger ce fruit, le péché est entré dans l'humanité et leur a fait comprendre ce qui est bien et ce qui est mal. Je dirais que leur conscience s'est éveillée à cette notion. Aussi Dieu, à de nombreuses reprises nous encourage au bien, plus qu'au mal.

Lisons ce passage et essayons de ressortir les passages qui nous intéressent.

1        Pierre 3.8-13 et 17

8Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d'amour fraternel, de compassion, d'humilité.

9Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction.

10Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu'il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses,

11Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, Qu'il recherche la paix et la poursuive;

12Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.

13Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien?

14. D'ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux. N'ayez d'eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés;

15. Mais sanctifiez dans vos coeurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous,

16 et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion

17 Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal.

Ce passage nous encourage à faire ce qui est contraire à notre nature, faire le bien, ne pas se venger. C'est encore une folie de Dieu, car le monde d'aujourd'hui nous encourage à rechercher la loi du Talion : œil pour œil, dent pour dent!

Nous vivons dans un monde en perdition qui est de plus en plus éloigné des préceptes bibliques, éloignés de la pensée de Dieu. Ils sont dans la même disposition que du temps des Juges « en ce temps là, chacun faisait ce qui lui semblait bon » Ce qui lui semblait, car en vérité ils se détournaient de Dieu et adoptaient une attitude mauvaise malgré tout. Aujourd'hui, dans un monde sans Dieu, le chrétien essaye de parvenir au bien mais avec bien des difficultés !

Reprenons le passage :

Le verset 8 Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d'amour fraternel, de compassion, d'humilité. Nous parle du cœur de Jésus et le mot enfin est là pour conclure ce que Pierre a dit auparavant.

En fait, il s'adressait aux couples et il termine donc son conseil en prenant le caractère de notre Seigneur : unité dans la même pensée, un même cœur, un même sentiment, l'amour fraternel, la compassion et l'humilité. Le cœur même de Jésus ;

C'est ce que nous devons réaliser avec notre prochain et le premier prochain c'est notre épouse, notre époux.

Et ce qui s'applique déjà dans le cadre familial, s'appliquera aussi dans l'église et dans le monde.

Soyons comme notre Seigneur

D'ailleurs Pierre surenchérit au verset 9 9Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction. Il conclue et nous donne un bel exemple à suivre de ce qu'il a dit au chapitre 2 versets 21-24

21 Et c'est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces, 22 Lui qui n'a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s'est point trouvé de fraude; 23 lui qui, injurié, ne rendait point d'injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s'en remettait à celui qui juge justement; 24 lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

L'exemple parfait ! Souvent on essaie de se comparer aux autres, qui ne l'a pas fait « Ah! Je suis bien meilleur que untel » Mais quel manque d'humilité ! Prenons exemple sur Jésus qui a été injurié, maltraité, alors que Lui était sans péché ! Quelle folie pour le monde !  Mais malgré tout, ce monde, si mauvais soit-il ne va-t-il pas remarquer nos bonnes œuvres ? Nous le verrons plus tard !

Revenons au texte : 10 Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie Et voir des jours heureux, Qu'il préserve sa langue du mal Et ses lèvres des paroles trompeuses, 11 Qu'il s'éloigne du mal et fasse le bien, Qu'il recherche la paix et la poursuive; 12 Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière, Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal.

Une promesse nous est donnée dans ce passage qui est tirée du Psaume 34 versets 13 à 17

Qui aime la vie : NOUS TOUS !

Qui veut voir des jours heureux : NOUS TOUS !

Alors chers frères et sœurs, mettons en pratique car comme je viens de le dire, c'est une grande promesse de Dieu !

Ce psaume qui s'appliquait à l'ancienne alliance , est repris par Pierre pour notre édification et la promesse de voir des jours heureux et d'aimer la vie est directement en relation avec le verset 11 « Eloigne du mal et fait le bien » Eloignons-nous de ceux qui font le mal, éloignons-nous des pensées qui sont mauvaises. Appliquons le conseil de Dieu  « nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ » 2 cor 10.5

Fais le bien, recherche la paix, je sais cela est difficile mais Dieu n'a-t'il pas dit qu'il était là avec nous jusqu'à la fin du monde. Est-ce mal de lui demander de l'aide. Je ne crois pas !

Romains 12.17, par la bouche de l'apôtre Paul nous encourage encore dans ce sens : Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. Toujours et toujours, la loi d'amour, contraire à la loi du Talion !

Prenons encore 2 PROVERBES

20.22 Ne dis pas: Je rendrai le mal. Espère en l'Éternel, et il te délivrera.

24.29  Ne dis pas: Je lui ferai comme il m'a fait, Je rendrai à chacun selon ses œuvres

Qui a dit que l'amour et la grâce ne sont pas présents dans l'ancien testament.

Frères et sœurs, parfois on aimerait bien supprimer ces passages qui nous bouleversent  et nous culpabilisent.

Mais la Parole de Dieu est là pour nous exhorter, nous encourager, nous permettre de changer de vie, de se dire que ce que nous disent les apôtres « inspirés » vient du cœur de Dieu.

Ne nous leurrons pas, ce qui se passait pendant l'église primitive, se passe encore aujourd'hui. Vous savez je suis créationniste et je ne crois pas, OH non, que l'homme a évolué dans ce sens. Bien que nous soyons régénérés et nés de nouveau notre nature charnelle nous pousse à faire le mal, alors cessons de nous comporter comme des païens qui n'ont pas Dieu dans leurs vies.

Soyons vrais mes frères et sœurs, préservons nos pensées, notre langue, et ne trompons pas ceux qui ont été crées à l'image de Dieu ; éloignons nous du mal et faisons le bien !

Cherchons la paix à tous prix avec notre prochain, avec les croyants surtout, car Dieu a ses yeux sur nous. Le Saint Esprit peut être chagriné de notre comportement. Agissons pour le bien !

Les versets suivant sont significatifs VERSET 13 : Et qui vous maltraitera, si vous êtes zélés pour le bien?  Sommes-nous zélés pour faire le bien !

Qui pourrait nous faire du mal si nous sommes appliqués à faire le bien ? Qui va nous nuire, qui va nous blâmer, qui va nous réprimander, qui va nous désapprouver suivant les versions…«Et qui est-ce qui vous fera du mal, si vous êtes devenus les imitateurs de celui qui est bon ? »

Et même comme le dit les versets suivants… 14. D'ailleurs, quand vous souffririez pour la justice, vous seriez heureux. N'ayez d'eux aucune crainte, et ne soyez pas troublés; 15. Mais sanctifiez dans vos cœurs  Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous, 16 et ayant une bonne conscience, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ceux qui décrient votre bonne conduite en Christ soient couverts de confusion

Être bon, faire le bien, n'est-ce pas le moyen d'apaiser la malice de l'homme pervers? Beaucoup ont été ainsi arrêtés dans leur intention de mal faire. Cependant, marcher dans un sentier de justice (v.14), d'honnêteté, de droiture, d'intégrité, attire quelquefois sur le croyant l'animosité de l'incrédule. L'homme du monde agit souvent sans scrupules et se sent jugé par la conduite fidèle et juste du croyant. Le Seigneur Jésus, dans sa perfection, a souffert pour la justice plus qu'aucun autre homme, et dans son sermon sur la montagne, il estimait bienheureux ceux qui le suivaient dans le chemin du royaume des cieux:

Matthieu 5.10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!

Mais, si même vous souffrez pour la justice, vous êtes bienheureux ; « et n'ayez pas de crainte, et ne soyez pas troublés, mais sanctifiez le Seigneur le Christ dans vos cœurs ».

Il ya une bénédiction toute particulière pour tous ceux qui font du bien et qui sont justes. Ce n'est pas le genre de bonheur que souhaite la majorité des hommes, loin de là. Mais aux croyants, il suffit pour être heureux, bienheureux, d'avoir l'approbation du Seigneur. Et les joies du royaume leur sont réservées.

Seul le Christ est notre Seigneur !

 

Nous pourrions le dire d'une autre manière, en français courant :

« Il nous faut l'honorez comme tel dans nos cœurs et nous consacrer entièrement à lui. Si l'on nous demande des explications au sujet de notre espérance, soyons toujours prêts à la justifier courtoisement et dans le calme, avec modestie et respect.

Veillons à garder notre conscience pure pour que ceux qui disent du mal de notre bonne conduite, découlant de notre communion avec Christ, aient à rougir de leurs calomnies.

Il faut que le témoignage de notre conduite ne contredise pas celui de nos paroles et il faut les confondre sur le terrain même où ils nous attaquent»

Et Pierre termine par :

17 Car il vaut mieux souffrir, si telle est la volonté de Dieu, en faisant le bien qu'en faisant le mal.

Et Jésus n'a-t-il pas dit, en Matthieu 5. 44 :

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

La règle donnée par notre Seigneur rajoute encore quelque chose de plus difficile à faire : bénir, faire du bien et prier pour ceux qui n'ont que haine vis-à-vis de nous


Suite ....clic sur  PARTIE 2

 



13/10/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion